Déficits du langage dans la maladie d’Alzheimer et la démence sémantique

Les patients atteints de la maladie d’Alzheimer éprouvent des problèmes de mémoire mais peuvent parfois rencontrer des difficultés langagières, telles que trouver le bon mot pour des objets ou photos dans les phases premières de la maladie. Cependant, ces symptômes représentent souvent les premiers signes d’un autre syndrome de démence: une variante sémantique de l’aphasie progressive primaire (APP-VS). L’objectif général de ce projet de recherche est de mieux comprendre la nuance entre la nature de ces déficits langagiers et les caractéristiques anatomiques de ces patients. Pour atteindre cet objectif, un ensemble de mesures du langage et des approches expérimentales d’imagerie avancées seront combinés. Ceci représente un défi fondamental dans le domaine de la recherche portant sur la maladie d’Alzheimer et autres démences. Comprendre la nature des déficits langagiers dans les démences peut être bénéfique afin de 1) développer des programmes de réhabilitation du langage et 2) de proposer des stratégies de communication pour les aidants et les membres de famille visant à améliorer les interactions sociales.